Petites annonces : comment éviter les cyberescroqueries?

Éviter les arnaquesInternet est devenu le terrain de chasse de personnes sans scrupule, toujours prêtes à abuser de la confiance des autres pour leurs profits personnels. Les pirates informatiques ne cessent de perfectionner leur méthode d’attaque pour subtiliser les coordonnées bancaires ou les informations personnelles des personnes les plus vulnérables. « L’arnaque à la petite annonce » fait partie des méthodes insoupçonnables que les escrocs utilisent. Cela touche même les plateformes les plus réputées. Comment déjouer les fraudes ? Ci-dessous quelques éléments de réponse.

Arrêtez les échanges si les transactions ne s’effectuent que par e-mail 

Que vous répondiez à une annonce ou au contraire vous êtes le vendeur d’un objet, quelque soit votre situation il faut apprendre à reconnaitre les offres malhonnêtes et vous protéger sur le web. Lorsque vous déposez une annonce; nous vous conseillons de ne pas divulguer vos informations personnelles dans la description de l’annonce : identité (nom, sexe, adresse, email, photo ) le formulaire n’affiche pas votre email en clair et vous laisse choisir un ou plusieurs numéros en revanche, à l’expiration de votre petite annonce, vos informations de contact ne sont plus valides. Allez à l’essentiel, en remplissant les données utiles sur l’objet en question. Si vous êtes acheteur, bien lire les détails de l’annonce, si elle comporte trop de fautes avec un français approximatif, le téléphone et adresse sont à l’étranger, arrêtez toute discussion immédiatement.

Certains vendeurs refusent parfois de communiquer autrement que par e-mail. Méfiez-vous de ces personnes, car, pour la plupart du temps, elles évitent de vous parler au téléphone, par SMS, ou d’accepter une éventuelle rencontre pour échanger en main propre à Djibouti.

Apres plusieurs messages, elles vous demanderont d’envoyer l’argent avant l’envoi de la marchandise. Mais une fois l’argent reçu, elles disparaissent dans la nature sans vous envoyer le produit au retour.

Préférez la remise en main propre de l’objet et de vous rencontrer physiquement. Si vous faites un important paiement en argent liquide, au moment de la négociation rendez-vous à plusieurs personnes et convenir d’un mode paiement pour sécuriser la transaction.

Évitez les offres trop alléchantes

Si l’offre vous semble invraisemblable et le prix demandé trop bas, par exemple comme cette pub « gagnez un Samsung Galaxy S9 à 1€ » ou un « iPhone 8 », (Pub vue sur les réseaux sociaux ou sur internet)  En cliquant sur la pub, vous atterrissez sur une page d’inscription à un jeu concours où vous devez donner vos informations personnelles, notamment votre carte de crédit et payer la somme de 1€ qui matérialise votre participation au jeu. L’objectif de ces faux sites est de récolter vos données personnelles, les opérations mises en place sont assez floues que sophistiquées allant du simple Jeu concours, offre des voyages, cadeaux… au piratage informatique. Souvent installés en Russie, en Europe de l’est, Côte d’Ivoire, Nigeria, Bénin… Il y a peu de chance de réussir une transaction passée avec les sites en provenance de ces pays.  Evitez de vous abonner ou de participer à des jeux sur Internet. de nombreux sites n’ont aucune sécurité. N’oubliez pas, une affaire trop alléchante cache souvent une forme d’escroquerie !

Soyez vigilant face aux arnaques par Western Union & Mandat Cash

Cette escroquerie est très courante. Après avoir conclu l’affaire, le faux vendeur vous demandera d’envoyer l’argent par Western Union. Ce type d’envoi ne doit être jamais utilisé pour payer un vendeur installé à l’étranger ou tout autre achat effectué en ligne.

Le mandat Western Union est fait pour les situations urgentes en raison du coût de transfert élevée et uniquement avec les personnes proches et de confiance.

Refusez systématiquement les paiements par Western Union ou, Mandat Cash ou Money Gram  N’envoyez ni ne recevez jamais d’argent liquide ou de chèque par la Poste. S’agissant d’un faux e-mail, Vous serez  pris au piège. N’oubliez jamais qu’il n’est pas dans la politique de ces plateformes d’envoyer ce type d’e-mail à leurs utilisateurs.

L’escroc empoche l’argent sans vous envoyer votre colis. Nous vous conseillons d’être vigilant,

Méfiez-vous des fausses annonces immobilières

Les propriétaires et les locataires peuvent aussi être victimes d’escroqueries sur les sites de petites annonces.

Certains fraudeurs se font passer pour des propriétaires ou des agents immobiliers en recherche de locataires ou d’acheteurs pour des biens. Cette arnaque consiste à repérer les annonces immobilières, (terrains, appartements, locaux commerciaux, etc.) déjà en ligne en piratant  le contenu texte, images, adresse, puis de remplacer le numéro de téléphone ou email. Ainsi, l’annonce prête elle est proposée à la vente ou la location. La dernière étape, reste à persuader ses victimes du versement d’une commission avant les visites.
Que faire dans ce cas ? Il est d’usage à Djibouti de faire appel aux « dilals » pour rechercher un acquéreur ou un locataire à votre place. Internet a bousculé l’activité immobilière, plus besoin de faire du porte-à-porte à l’ancienne et de tourner des jours entiers dans les rues. Aujourd’hui, la recherche immobilières est facilitée. Tout ça pour vous dire, de ne pas vous précipitez à verser des frais pour des visites fantômes et dépenser votre argent sans rencontrer le véritable propriétaire.

 

dahaboo conseils

Site Footer